12/07/2009

LA TENDRESSE

A ne pas confondre avec la tendreté ! Ni avec le gâtisme ou le ramollissement prématuré du cervelet !

La tendresse, c'est chuchoter à l'oreille du p'tit bout des mots tendres et apaisants quand il s'énerve parce que le biberon n'arrive pas assez vite...

La tendresse, c'est le tenir lové dans son bras, blotti contre sa poitrine, en lui "donnant la becquée" et c'est répondre à sa belle-fille: "Oh ! Non, penses-tu, ça ne fait pas mal, j'ai l'habitude ! Je l'ai fait avec son père, il y a une trentaine d'années !" alors que, fichtre, c'est qu'il devient pesant le mouflet ! Mais que ne ferait-on pas pour le garder, cinq minutes de plus ?

bebe_183


La tendresse, c'est le promener, appuyé sur l'épaule, lui tapotant tout doucement le dos pour faciliter son "rototo" comme dit le papa... C'est accepter que "Sa Majesté" n'accepte pas l'immobilisme et n'arrête de rouscailler que lorsqu'on se remet en route, pour le "voyage sans fin" au beau milieu de l'appartement !

La tendresse, c'est voir Anis s'égosiller, rouspéter, crier, s'époumoner parce que la crotte ne vient pas aussi facilement que prévu, c'est le voir "harceler" ses parents en vue d'accélérer la fourniture de la pitance... c'est voir ce p'tit bout de 8 semaines montrer qu'il a vraiment le même caractère que son père et de son ancètre... Ben oui, un caractère plein d'poussières !

Mais comme disait mon papa à moi, vaut mieux un sale caractère que pas d'caractère du tout !

22:37 Écrit par JM dans Bébé Anis | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Quel merveilleux bonheur d'être grand parents
j'adore aussi la dernière pharse, c'est celle que je me répète très régulièrement pour justifier de mon très "bon" caractère
et comme , des chiens ne font pas de chats, la transission s'est opérée au niveau de mes 4 petites-filles
belle soirée
bises

Écrit par : nanny | 12/07/2009

Toute la différence entre un gâteux et un gâteau, les p'tits bouts la font très rapidement. De même entre la brutalité et la rigueur... etc.
Belle soirée avec de riches espérances.
Pat.

Écrit par : Mireille | 13/07/2009

Et voilà ! Il est tout fou à cause de ce petit bout !

Écrit par : Aline Amball | 13/07/2009

trés jolis mots! oui, la tendresse. et s'apercevoir que malgré le temps on n'a rien oublié des gestes qui apaisent, amusent, de la douceur, de la fragilité et pourtant de la force de ces petits bouts!
je suis en vacances avec 2 des miens et la troisième nous rejoindra la semaine prochaine où nous serons réunis la famille au grand complet.
j'espère que le temps s'améliorera pour l'occasion mais j'avoue que pour le oment j'apprécie cette semaine mouillée:)!
bises Gug, à bientôt!

Écrit par : mimi | 14/07/2009

Joli et bien vrai ! De plus il y a cette patience qui est venue s'installer que nous n'avions pas au moment de nos propres enfants courant entre nos différentes tâches, soucis ou autres.
Ici il n'y a que le bonheur du petit qui compte, le reste peut bien attendre.
Très belle journée à toi. Merci pour ton passage.
Brig

Écrit par : Brigitte | 15/07/2009

Bonjour La mort d'un amour donne la vie à un autre et la vie continue :)

Écrit par : Manureva | 15/07/2009

Les commentaires sont fermés.