12/08/2009

QUEL MENTEUR, CE TYPE !

Dans les messages pré-enregistrés que j'ai postés et auxquels, dans un élan collectif, unanime, enthousiaste voire paroxistique (voir ce terme !), vous répondâtes, le billet daté du 11/8 est un ramassis de lieux communs, de banalités, bref, de... conn... N'ayons pas peur des mots.

Je vous contais - zinssi - notre retour triomphal, allant en français et mon for intérieur (car je connais ces deux langues !), jusqu'à imaginer les routes ornées de guirlandes de fleurs, les maisons parées à nos couleurs

Trifolium-300-dpi-2

et la population dansant des farandoles sur notre passage agrémenté par les flonflons des fanfares locales et néanmoins talentueuses.

Mouais ! On peut rêver, non ?

Le réel nôtre (de retour, suivez un peu, s'il vous plait !) s'est étalé sur deux jours plutôt qu'un et dans le cambouis plutôt que sur le bitume ! Je vous essplique.

Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, lorsqu'à un moment donné, un bruit de machine à tricoter commença, sur un mode mineur, nous donnant l'impression que les percussionnistes de l'ensemble dont nous écoutions le disque à ce moment avaient réalisé de véritables exploits d'inventivité, travaillant tantôt sur le temps que sur le contretemps, ce qui ne pouvait que nous ravir. Pfffff ! Vous avez pu reprendre votre souffle, après une phrase pareille ? Moi-z-aussi ! Pff, pff, pff !

Le susdit bruit, dans un second temps, s'amplifia au point de faire jeu égal avec les instruments. Ce qui eut comme conséquence directe et néanmoins unanime une levée de sourcils en accent circonflexe.

Mais lorsque le bruit devint vacarme et couvrit même la voix humaine dans l'habitacle, nous sûmes qu'il était grand temps de nous arrêter et d'investiguer. Ce que nous fîmes.

Un dépanneur appelé par nos soins et notre assistance-voyage (je ne ferai pas de publicité mais le principe est génial !) diagnostiqua LA panne ! 

A savoir le bris d'un roulement

roulement VKBA848

qui pouvait, à tout moment, nous envoyer ad patres et priver de ce fait Skynet d'un de ses plus talentueux bloggueurs. Oui, je sais, je suis beau, intelligent et modeste à la fois, ne me remerciez pas, c'est tout naturel ! Et puis, si je ne m'envoie pas de fleurs, qui le fera ? Hein ? Je vous l'demande un peu !

Donc, ce fut une pause d'environ 24 heures dans les environs de Langres...

Mais le comique vient s'inviter ici:

Saviez-vous qu'en danse ancienne, un des manuscrits majeurs du XVIe siècle fut écrit par Jehan Tabourot, chanoine à la cathédrale de... Langres ?

Comme quoi...

 

12:32 Écrit par JM dans Activités | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

c'est un signe:)! ou un pur hasard mais l'essentiel c'est de nous le raconter, chacun jugera suivant ses croyances.
et j'espère que vous avez eu beau temps mais je suis sûre que ce fut le cas alleï fais toujours beau chez nous, pas chauvine mais lucide!
à bientôt Gug!!!!!

Écrit par : mimi | 12/08/2009

... Bonjour,
Merci de ta visite.
Je dois dire que pour Anderlecht, c'est un peu vrai !
Et il faut reconnaître que tout "roule" pour eux et que les "mécanismes" sont bien huilés :)
Bonne continuation
Claude

Écrit par : Claude | 16/08/2009

Les commentaires sont fermés.